Forum Christien Biblique Index du Forum
Forum Christien Biblique Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



  
Bienvenue Invité sur le Forum Christien Biblique.
La pâque

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Christien Biblique Index du Forum -> Doctrines Chrétiennes et sujets sur la Bible -> Questions sur la Bible
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
niko
Groupe Christien
Groupe Christien

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2015
Messages: 605
Masculin

MessagePosté le: Dim 22 Mar 2015, 04:55 pm    Sujet du message: La pâque Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Est-ce qu'il faut fêter la pâque en tant que chrétien? Si oui de qu'elle manière?

Soyez bénis, Amen
Revenir en haut
Admin
.
.

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2008
Messages: 9 235
Localisation: Saguenay,Québec,Canada
Masculin
Mon pays: Canada
Croyance: Christien Biblique. Seulement pour ceux pour qui la Parole de Dieu à priorité sur les doctrines et les religions.
Mon site préféré: URL
Ce que j'aime faire.: J'aime méditer la Parole de Dieu et faire des recherches sur internet.

MessagePosté le: Lun 23 Mar 2015, 04:34 am    Sujet du message: La pâque Répondre en citant

Il y a deux sortes de Pâques, il y a la pâque juive qui commémore la sortie d’Égypte au temps de Moïse, se dit en hébreu Pessah, mot qui évoque le « passage », non pas le passage hors d’Égypte, mais le passage de Dieu au-dessus des maisons des Hébreux qu’il voulait épargner quand il fit mourir les premiers-nés d’Égypte.

Et puis il y a la pâque que nous connaissons aujourd'hui la Bible est la source de toutes les choses qui sont chrétiennes. Mentionne-t-elle Pâques ?

Oui, dans certaines traductions anglophones seulement.

Notez Actes 12 :1. Le roi Hérode avait commencé à persécuter l’Église, ce qui avait entraîné la mort brutale de l’apôtre Jacques par l’épée. Cela avait tellement plu aux Juifs que l’apôtre Pierre avait aussi été arrêté par le roi. Son intention était de le livrer plus tard aux Juifs. Le verset 3 dit : « C’était pendant les jours des pains sans levain ». L’Église du Nouveau Testament observait les fêtes prescrites dans Lévitique 23. Lisez maintenant le verset 4 (dans la version KJV anglaise). « Après l’avoir saisi et jeté en prison, il le mit sous la garde de quatre escouades de quatre soldats chacune, avec l’intention de le faire comparaître devant le peuple après Pâques » [Easter].
La Bible donne-t-elle ici son autorisation de célébrer Pâques ?

Ce passage ne parle pas de Pâques. Comment pouvons-nous le savoir ? Le mot grec qui a été traduit par Pâques est pascha (qui provient du mot hébreu pessach ; il n’existe aucun mot grec pour le mot Pâque — Passover en anglais), et il ne peut y avoir qu’une seule signification. Il signifie toujours la Pâque — jamais Pâques ! C’est pourquoi nous retrouvons un mot hébreu utilisé dans le Nouveau Testament grec. Je le répète, ce mot hébreu se réfère seulement à la Pâque. Toutes les autres traductions ont d’ailleurs traduit ce mot correctement par la Pâque.
Au lieu d’endosser Pâques, ce verset prouve en réalité que l’Église observait toujours la soi-disant Pâque juive dix ans après la mort du Christ.

Voyons maintenant les autres passages autorisant Pâques. Nous faisons alors face à un problème. Il n’y en a aucun ! Il n’existe absolument aucun verset à ce sujet, où que ce soit dans la Bible qui autorise ou endosse l’observance de cette célébration. La Bible ne dit absolument rien au sujet du carême, des œufs, des friandises etc., bien qu’elle parle des brioches du carême et des cérémonies au lever du soleil comme étant des abominations que Dieu condamne. Examinons-les et essayons de comprendre pourquoi.

La mauvaise traduction d’Actes 12 :4 était une tentative pas très subtile d’introduire un festival païen au sein des Écritures afin qu’elles en autorisent la célébration.

Les premiers Chrétiens observaient la Pâque, pas les Pâques. Notez ce qui suit dans l’Encyclopedia Britannica, 11e Éd. Vol 8, p.828 : « Nous n’avons aucune indication de l’observance de Pâques dans le Nouveau Testament ou dans les écrits par les Pères apostoliques… Les premiers Chrétiens continuèrent à observer les fêtes juives [les fêtes de l’Éternel de Lévitique 23], avec un esprit renouvelé, cette fois en tant que commémoration d’événements que ces fêtes annonçaient auparavant. Ainsi la Pâque, envisagée d’une façon nouvelle, Christ étant le véritable agneau pascal, … continua à être observée ». (Partout c’est nous qui traduisons).

Les apôtres originaux et l’Église primitive du Nouveau Testament n’observaient pas Pâques. Notez cette citation : « Au deuxième siècle, le jour de Pâques était, parmi les Chrétiens de l’Asie Mineure [on parle ici des Églises des païens convertis par Paul à Philippe, Colosse, en Galatie etc. — alors qu’il avait prévenu les Galates (4 :9-10) contre les jours tels que Pâques] le 14 Nisan [ou Abib] le septième mois du calendrier [civil] juif » (World Almanac, éd. 1968, p. 187). La date mentionnée ici n’est pas Pâques mais bien celle de la Pâque qui était observée le 14e jour du premier mois (Nisan) du calendrier sacré. Les apôtres et l’Église primitive n’observaient pas Pâques.

La fête de Pâques est reconnue depuis longtemps en tant que festival païen. Les fondateurs des États-Unis savaient cela. Un livre pour les enfants, intitulé Easter Parade : Welcome Sweet Spring Time ! (Parade de Pâques. Bienvenu à la douceur du printemps) par Steve Englehart, p.4 déclare (C’est nous qui traduisons) : « Lorsque les Puritains vinrent en Amérique du Nord, ils considéraient la célébration de Pâques et celle de Noël avec méfiance. Ils savaient que les païens avaient célébré le retour du printemps longtemps avant que les Chrétiens ne célèbrent Pâques… pendant les deux premiers siècles de vie européenne en Amérique du Nord, il n’y eut que quelques états, principalement du sud, qui soulignaient Pâques ». Ce n’est qu’après la guerre civile que les Américains commencèrent à célébrer cette fête. « Pâques commença à devenir une tradition américaine dans les années 1870 » (p.5). Remarquable ! Les 13 colonies américaines originelles débutèrent en tant que nation « chrétienne » avec le cri de ralliement « Aucun roi sauf le roi Jésus ! ». La nation n’observa pas Pâques pendant un siècle entier après sa fondation. Que s’est-il passé pour que cela change ?
D’où Pâques vient-il donc ?



Est-ce que ce qui suit vous paraît familier ? Le printemps est dans l’air ! Les fleurs et les lapins décorent la maison. Papa aide les enfants à peindre de beaux dessins sur des œufs teints de couleurs différentes. Ces œufs qui, plus tard, seront cachés et que les enfants essaieront de retrouver, sont mis dans de beaux petits paniers. Le délicieux arôme des brioches que maman fait cuire remplit la maison. Les quarante jours de privation de certains mets se terminent demain. Toute la famille met ses vêtements du dimanche en vue du service religieux qui se tiendra au lever du soleil pour célébrer la résurrection du Sauveur et le renouveau de la vie. Tous ont hâte de manger le jambon et toutes les garnitures qui accompagnent les mets. Ce sera une journée joyeuse. Après tout, c’est une des fêtes religieuses les plus importantes de l’année.

Pâques, n’est-ce pas ? Vous venez de lire une description d’une ancienne famille babylonienne — 2,000 ans avant le Christ — honorant la résurrection de leur dieu Thammuz, qui a été ramené des enfers par son épouse/mère, Ishtar (du nom de laquelle la fête a été nommée, Easter, Pâques en anglais). Dans la majorité des dialectes sémitiques « Isthar » se prononce « Easter ». Nous pourrions donc dire que les événements décrits ci-dessus constituent dans un certain sens la fête de Pâques. Bien entendu, cette occasion aurait aussi bien pu parler d’une famille phrygienne qui honorait Attis et Cybèle, ou encore une famille phénicienne adorant Adonis et Astarté. La description pourrait également très bien décrire une famille hébraïque hérétique qui honorait le dieu cananéen Baal et Ashtoreth (Astarté). Ou encore cette description aurait pu facilement décrire bien d’autres célébrations de mort et de résurrection et de fertilité païenne — ce qui inclut la célébration moderne de Pâques comme elle nous est parvenue par le moyen des rites de fertilité anglo-saxons de la déesse Eostre (ou Ostara). Dans tous les cas, c’est la même fête, séparée seulement par le temps et la culture.
Si la fête de Pâques ne peut être retrouvée dans la Bible, alors d’où vient-elle ? La grande majorité des historiens séculiers et religieux sont d’accord pour dire que le nom « Easter » et les traditions qui l’accompagnent ont de profondes racines païennes.

Veuillez noter maintenant plusieurs citations qui nous en disent davantage sur la véritable origine du nom (anglais) de la célébration moderne de Pâques :
« Depuis Bede le Vénérable (De ratione temporum 1 :5) l’origine du nom pour la fête de la résurrection du Christ a été généralement acceptée comme venant du terme anglo-saxon Eastre, une déesse du printemps… qui est l’ancien pluriel allemand pour eostarum ; d’où nous viennent le mot allemand Ostern et le terme anglais Easter » (The New Catholic Encyclopedia, 1967, Vol. 5, p. 6).
Le fait que les festivals de l’équinoxe printanier se retrouvaient chez tous les peuples païens est fortement responsable de la forme que revêtent les fêtes orientales des Églises chrétiennes. Le mot « Easter » est d’origine païenne. (Albert Henry Newman, D.D., LL.D., A Manual of Church History, p. 299).

En ce qui concerne cette plus grande des fêtes chrétiennes, plusieurs de ses caractéristiques proviennent des anciennes cérémonies païennes. Pour commencer, le nom lui-même n’est pas chrétien mais païen. Ostara était la déesse anglo-saxonne du printemps ». (Ethel L. Urlin, Festival, Holy Days, and Saints Days, p. 73).

Easter — le nom Easter nous est parvenu de Ostera ou Eostre, la déesse anglo-saxonne du printemps en l’honneur de laquelle un festival se tenait annuellement et c’est de ce festival païen que certaines des coutumes de Pâques proviennent. (Hazeltine, p. 53).

En Babylonie… la déesse du printemps s’appelait Ishtar. On l’avait identifiée à la planète Vénus qui, parce qu’elle… se levait avant le soleil… ou se couchait après lui… semblait aimer la lumière [en clair, Vénus aimait le dieu-soleil]… En Phénicie, elle est devenue Astarté ; en Grèce Eostre [lié au mot grec Eos : « aurore »], et en Allemagne Ostara [qui provient du terme allemand Ost : « Est, qui est la direction de l’aurore]’ (Englehart, p. 4).

Comme nous pouvons le constater, il y a plusieurs noms interchangeables pour le mot Easter. Les païens ont coutume d’utiliser plusieurs noms différents pour les mêmes dieux ou déesses. Nimrod, le personnage biblique qui a bâti la cité de Babylone (Gen 10 :8) en est un exemple. Il fut adorer sous les noms de Saturne, Vulcain, Chronos, Baal, Thammuz, Moloch et bien d’autres, mais c’était toujours le même dieu — celui du feu ou le dieu-soleil adoré universellement dans presque toutes les anciennes cultures. (Lisez notre brochure La véritable origine de NOËL afin d’en apprendre davantage sur cette fête et le rôle qu’y joue Nimrod).

Il en était de même de la déesse « Easter ». C’était une seule déesse avec plusieurs noms — la déesse de fertilité, adorée au printemps au moment de la renaissance de la vie.

"Happy Easter" signifie Heureuse Ishtar, reine du ciel et de la terre !

Voir ceci: http://nenki.org/religion/easter_ishtar.html
_________________
Jean 1:14 Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous.
Revenir en haut
niko
Groupe Christien
Groupe Christien

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2015
Messages: 605
Masculin

MessagePosté le: Lun 23 Mar 2015, 08:15 am    Sujet du message: La pâque Répondre en citant

Merci beaucoup Michel. Sois beni
Revenir en haut
Admin
.
.

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2008
Messages: 9 235
Localisation: Saguenay,Québec,Canada
Masculin
Mon pays: Canada
Croyance: Christien Biblique. Seulement pour ceux pour qui la Parole de Dieu à priorité sur les doctrines et les religions.
Mon site préféré: URL
Ce que j'aime faire.: J'aime méditer la Parole de Dieu et faire des recherches sur internet.

MessagePosté le: Lun 23 Mar 2015, 04:46 pm    Sujet du message: La pâque Répondre en citant

Ceci dit si tu veux fêter comme les autres en mangeant du chocolat il n'y a rien de mal, tout ce que je dis c'est que nous ne devrions pas mettre la Bible et Jésus avec les choses païennes, c'est tout comme Noël.
_________________
Jean 1:14 Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous.
Revenir en haut
niko
Groupe Christien
Groupe Christien

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2015
Messages: 605
Masculin

MessagePosté le: Lun 23 Mar 2015, 05:01 pm    Sujet du message: La pâque Répondre en citant

Oui, moi je ne fête pas noël. Je ne pense pas fêter. Je vais peut être manger un peu de chocolat si j'en reçoit. loll
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:38 am    Sujet du message: La pâque

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Christien Biblique Index du Forum -> Doctrines Chrétiennes et sujets sur la Bible -> Questions sur la Bible Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème créé par l'ADMIN. Forum Christien Biblique
2012